Vacances - torture

Publié le par Moya

Il y a pas longtemps z'ame et z'hom se sont mit en tête de partir en vacances. Biensûr ils ont choisit une destination où on ne pouvait pas les accompagner, certainement pour avoir la paix. Du coup il a fallut qu’ils trouvent un endroit où nous caser, pauvres rates que nous sommes.

 

Ce fut donc auprès d’une de leur cyber-connaissance qu’ils se tournèrent. Habitant elle aussi au Havre, il était donc simple et facile pour eux de nous abandonner lâchement.

 

Le jour venu, c’est sans aucun regret dans leurs regards qu’ils nous ont emmené chez cette personne, cette… tortionnaire.

 

À peine est-on rentrées dans les lieux que nos pauvres petites oreilles se sont faites agressées par un vacarme. Depuis notre petite cage de transport, avec Pin’pon’ on a aperçu plusieurs grosses bestioles, même si c’était la plus petite qui faisait tout le boucan.

 

Z’ame et z’hom, nous ont installé dans la cage qu’ils avaient apportée et qui n’avait qu’un malheureux étage. Ils se sont vite désintéressés de nous pour se tourner vers les autres cages de la pièce qui contenaient d’autres rats. Tandis qu’on était à l’intérieur de la maison, Pin’pon’ me glissa à l’oreille qu’elle avait repéré un groupe de mâles.

 

Bon, il faut reconnaître que ça aurait pu être pire, on avait à manger, on s’occupait de nous et j’avais même le droit à des sorties. Pin’pon’ n’est pas beaucoup sortie, mais c’est parce qu’elle jouait à la timide.


http://i28.servimg.com/u/f28/11/58/35/83/p1000821.jpg

 

Pendant ces sorties, j’en voyais de drôle de choses. Des trucs bizarres qu’on me mettait sous le nez,


http://i28.servimg.com/u/f28/11/58/35/83/p1000817.jpg

des gros monstres tout poilus mais qui ne m’impressionnaient pas du tout


http://i28.servimg.com/u/f28/11/58/35/83/p1000820.jpg

et même un de nos prédateurs, mais qui ne semblait pas très évolué.

 

On était maltraité, je dois le dire !


http://i28.servimg.com/u/f28/11/58/35/83/p1000818.jpg

http://i28.servimg.com/u/f28/11/58/35/83/p1000819.jpg

 

Pin’pon’ décida un jour qu’il était temps pour elle de se faire une ballade toute seule, chose qu’elle ne fait même pas chez z’ame et z’hom. Elle réussi à se faufiler hors de la cage et se dirigea sur la cage des rat mâles. Elle l’avait escaladé quand notre « tortionnaire » est arrivée et la récupérée plus ou moins rapidement. Ma discrétion m’empêche de vous dire ce qu’il c’est passé (surtout parce que je dormais), mais peut-être apprendra-t-on des choses dans quelques temps, ou pas…

 

Puis un jour, on entendit des voix connues, celles de z’ame et z’hom. Mais au lieu de venir nous voir tout de suite, ils s’arrêtèrent en chemin pour admirer la portée de petits ratons qu’avait eut une des femelles voisine pendant notre séjour.

 

Finalement on est revenu à la maison et on a encore retrouvé notre grande cage toute chamboulée. Ils croient que ça nous amuse à chaque fois de devoir refaire le tour complet de la cage, découvrir, redécouvrir des étages, tunnel ou autre dans un aménagement différent du précédent. Mais c’est fatiguant surtout qu’à chaque fois c’est en journée quand on est censée dormir.

Publié dans Du vrai du faux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> haa, j'aime ton blooog !!<br /> <br /> <br />
Répondre