L'opération

Publié le par Mithril

Aujourd'hui c'est la journée d'hier dont je vais vous parler.

Z'ame, enfin maman puisqu'elle veut qu'on l'appelle comme ça, est venue nous voir dans notre cage assez tôt. Je me suis douté de quelque chose quand elle à retiré le biberon d'eau. Ce n'était pas la première fois qu'ils ont fait ça et la suite à confirmé mes craintes. Elle est venue me prendre pour me mettre dans la petite cage, vous savez la toute première, qui maintenant sert de cage de transport. Elle a enfilé la cage dans un pull et nous sommes parti tous les deux. Oui je n'ai pas vu z'hom, enfin papa, il devait roupiller tranquillement lui encore. Le trajet en voiture a été peinard, j'ai l'habitude maintenant, ils m'ont pas mal trimballé jusqu'à présent.

On est arrivé à la clinique vétérinaire où maman m'a laissé à une infirmière. Ce n'est pas la première fois que je me retrouve dans ce lieu où je sens plein d'odeurs d'autres animaux. Déjà l'autre fois j'étais venue pour la même chose, une tumeur mammaire. Et oui à maintenant près de deux ans j'en suis à ma deuxième tumeur, je m'en passerais bien, mais bon.

Le vétérinaire m'a endormi avec du gaz avant de m'anesthésier et m'opérer. Quand je me suis réveillé je étais de retour dans ma cage entre deux bouillottes. Elles me faisaient du bien ces bouillottes car j'étais fatiguée et j'avais froid. J'ai passé le reste de la journée à me réchauffer sous l'oeil bienveillant des infirmières et des vétérinaires qui nous surveillaient moi et les autres animaux.

Puis le soir papa et maman sont venu me chercher. J'étais contente de les voir de savoir que j'allais enfin rentrer à la maison. Maman a remit la cage dans le pull et nous sommes rentrés. Ils m'ont installé dans l'ancienne grande cage, oui il y en a une autre grande maintenant mais c'est une autre histoire, avec une petite bouillotte et plein de chiffons et tissus. Mais surtout j'ai enfin  pu manger et boire et ça fait du bien, je vous le garanti.

Au fait vous voulez voir ma cicatrice ?



Sinon je me repose j'ai des forces à reprendre et j'ai trouvé un petit coin sympa sur le bureau de papa, en plus je suis juste à côté d'eux comme ça.

Publié dans Maintenant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article